Historic modelisme sur Pinterest

Publicités

Le F-35, chasseur du futur ?

Le Lockheed Martin F-35 Lightning II, est un avion multirôle en développement depuis 1996 qui doit entrer en service en 2016. Il devrait constituer l’ossature de l’US Air Force, de l’US Navy en aviation embarquée et de l’US Marine Corps

la guerre dans le ciel de 14-18

La Grande Guerre En Couleur. documentaire en français sur la vie des aviateurs durant la terrible guerre de 14/18.
Lire la suite

Exposition La Grande Guerre des aviateurs

centenaire-guerreLe musée de l’Air et de l’Espace organise, dans le cadre du centenaire de la Grande Guerre une exposition sur les aviateurs de la Première Guerre mondiale. Du 5/10/14 au 25/01/15. à découvrir ici
L’exposition est l’occasion d’un partenariat avec Mymajor compagnie pour devenir mécène d’une exposition sans précédent !as de l'aviation

Le mystère Nungesser

Oiseau_blancLe 8 mai 1927, l’As des As de la première guerre mondiale, Charles Nungesser, et son navigateur François Coli, s’envolent du Bourget. Objectif: la traversée sans escale de l’atlantique.

Né à Paris en 1892, Charles Nungesser obtient un brevet de mécanicien-électricien à quinze ans, mais abandonne l’École des Arts et Métiers de Valenciennes pour courir l’aventure. Il voyage à travers le continent Américain qu’il parcourt du Nord au Sud. Quand la guerre s’achève, Charles Nungesser est le troisième As français. Officier de la Légion d’honneur, décoré dans de nombreux pays, il arbore une Croix de Guerre avec vingt-huit palmes et deux étoiles, un record. Il disparait le 8 mai 1927 avec François Coli lors d’une tentative de traversée Paris-New York sans escale à bord de L’Oiseau blanc.

nungesserL’aviateur français a-t-ils réussi à traverser l’Atlantique d’une traite avant Charles Lindberg ? A la recherche des vestiges de l’Oiseau Blanc.

L’oiseau blanc est le surnom donné au biplan en bois Levasseur PL.8. L’avion était dérivé de l’avion de reconnaissance PL.4 utilisé alors dans la toute jeune aéronavale française. Ce modèle diposait d’un fuselage marin lui permettant d’amerrir en cas de besoin et était destiné à servir sur le premier porte-avions français, le Béarn. l’avion était motorisé avec un  12 cylindres montés en W, développant 450 chevaux

http://youtu.be/Fnl_OoXaZXw Lire la suite