Nouveauté Italeri, le P-40

Le célèbre P-40, proposé au 1/48 par Italeri. Une version « E/K – Kittyhawk », très colorée. Référence 2717, vendu environ 20/25 euros. on a pu le voir en action dans le film Pearl Harbor.

Caractéristiques :

  •  Envergure : 11.38m
  •   Longueur : 9.50m
  •   Hauteur : 3.23m
  •   Poids : 2816kg
  •   Poids Maximum : 3996kg
  •   Surface : 21.93m/2
  •   Autonomie : 1850km
  •   Vitesse Maximum : 560km/h à 4600m
  •   Vitesse Ascentionelle : 786m/min soit m en 5 minutes
  •   Plafond pratique : 9300m
  •   Vitesse de croisière : 415km/h à 5600m

   profil-p-40-curtis-1_48 profil-p-40-curtis

Historique :

Le p-40 commença à équiper l’US Army Air Corps à partir de 1940. Pourtant il ne faisait pas l’unanimité car ses performances se dégradaient rapidement avec l’altitude, mais c’était le seul chasseur convenable que les Etats-Unis étaient capables de produire en grand nombre à cette époque.

La France, qui ne dispose pas de suffisamment de chasseurs performants, en commande plus de 100, mais ceux-ci ne seront pas livrés avant l’armistice de 1940. La Grande Bretagne et avec elle toutes les nations du Commonwealth en seront équipées et il y servira sous la dénomination de Tomahawk ou kittyhawk selon les versions. L’URSS s’en verra également livré un grand nombre dans le cadre de la loi prêts-bails.

Célèbre avec sa gueule de requin peinte sous le moteur, il servit avec les Tigres Volant du général Clair Chennault.

Lorsque les Japonais attaquent Pearl Harbour et jusqu’en 1943, le P-40 est le principal chasseur que l’USAAC met en œuvre dans le Pacifique et qu’elle leur oppose.

Les Britanniques l’utilisent au Moyen-Orient et en Afrique du nord ou sa simplicité de mise en œuvre et sa robustesse font merveilles. Il s’y révèle supérieur aux Me 109 et aux Dewoitine 520 de Vichy qu’il y rencontre. Il n’est par contre pas utilisé en Europe sur le front Ouest.

Il fut, avec plus de 13700 exemplaires, le troisième chasseur en nombre, produit par les USA après le P-51 Mustang et le P-47 Thunderbolt. Qualifié parfois de chasseur raté, ses états de service disent plutôt le contraire !

Source : Fanaviation

Le P-40 en vol dans un meeting aérien:

La société Curtiss-Wright

Pendant la seconde guerre mondiale, Curtiss-Wright employait 180 000 personnes et produisit 146 000 hélices d’avions, 280 000 moteurs d’avions et plus de 29 000 avions. Durant cette période, elle devint la deuxième plus grande société des États-Unis (derrière General Motors), avec un chiffre d’affaires annuel dépassant 1 milliard de dollars pendant deux années consécutives.

La production d’avions a inclus presque 14 000 chasseurs P-40, plus de 3 000 avions de transport Curtiss C-46 Commando, et plus tard au cours du conflit, plus de 7 000 Curtiss SB2C Helldiver.

Le principal centre de production à Buffalo. La production d’avion majeure se trouvait à Buffalo, avec d’autres usines de production de cellules à Columbus (Ohio), St. Louis (Missouri), et Louisville (Kentucky). La fabrication des moteurs et des hélices avait lieu dans des usines du New Jersey, de la Pennsylvanie et de l’Ohio.

Le site officiel (en anglais)

Publicités

Une réflexion au sujet de « Nouveauté Italeri, le P-40 »

  1. Ping : Le P-40 sur tous les fronts | Historic Modelisme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s